Glasskin est une parure du corps, entre robe et seconde peau, sensuelle et avant-gardiste, elle enrobe le corps et révèle la peau par un jeu de transparences et de lumières.

Glasskin est la parure de la femme à la limite des espèces humaine et animale. Dévoilée par les écailles de verre et sa mue de silicone, elle glisse vers le monde des reptiles : Femme-Iguane.

Elle nous plonge dans une confusion des cadres et d’états vivant/inerte, organique/synthétique.

Glasskin propose (explore) une symbiose du corps et de l’objet qui l’épouse, le suit, le sublime, qui lui colle à la peau.

Glasskin allie des matériaux anciens et ultra contemporains. Le verre matériau antique se marie au silicone médical des prothèses biocompatibles. Les technologies de demain font revivre les matières classiques. Ainsi, le verre retrouve sa mobilité première, son état liquide d’origine.

Robe sculpture réalisée en collaboration avec Agnès Prévost et le CERFAV, Centre Européen de recherches et de formation aux arts verriers.

Inclusion de pièces de verre thermoformées dans peau en silicone.

 

 

Share